Il est considéré comme l’un des plus grands réalisateurs camerounais, auteur de plusieurs séries et longs métrages, Billy Bob Ndive Lifongo affirme que le cinéma camerounais est encore dans l’amateurisme.

Présent à la Rentrée culturelle artistique nationale, le cinéaste dans un style simpliste a longtemps péroré sur le septième art camerounais. Pour lui, au Cameroun, au lieu d’agir, les gens se contentent de parler, des discours stériles qui n’aboutissent à rien. Concernant, la situation des réalisateurs camerounais, il affirme qu’ils sont dans une misère totale. «Regardez nous sommes en pleine RECAN, aucun réalisateur n’est venu en voiture, ils sont misérables ». J’appelle l’Etat à la rescousse, il faut que le gouvernement joue franchement son rôle. Concernant le cinéma fait par les  francophones, il constate que ses compères réalisent des films pour des festivals au lieu de réfléchir sur les moyens idoines de pouvoir fructifier leurs capitaux. « Nous cinéastes  anglophones nous sommes réunis au sein d’une seule structure qui défend nos intérêts, on fait des pressions aux grandes entreprises comme MTN à travers Yabadoo de pouvoir nous verser l’argent qu’on mérite, je salue l’initiative du jeune camerounais Kengne qui a mis en place la plateforme Wouri TV, toutefois pour moi le cinéma c’est le business quand on investit, il faut qu’on récupère, de ce fait un homme doit avoir une vision et moi je vise Netflix .» soutient le cinéaste auteur de plusieurs séries à l’instar d’Enigma  série , Rumble série, Votrea,  feature fil.

SIGLE : BILIF ENTERTAINMENT PICTURE

NUMÉRO DU CONTRIBUABLE : P048012068489L

VILLE : Yaoundé

QUARTIER : Melen

LIEU DIT : Chapelle

B P :

TEL : +237675602123

FAX : +237

E-MAIL :@billy_bob_ndive_lifongo

SITE WEB :